• Antarctique...


    (Bug de blogg.org.... Je dois recommencer tout le post...)

    Ca y est, j'ai récupéré toutes mes photos d'Antarctique (comme ma valise avait été perdue lors du voyage aller (cf. note de début janvier...), j'avais dû en stocker une bonne partie sur les PCs d'autres personnes...). L'album photos devrait donc être visible en ligne prochainement (enfin j'ai quand même pas mal de tri à faire, l'ensemble des données composant les photos se comptant en plusieurs giga octets! ). Ceci dit en attendant certaines images sont visibles ICI et .

    Plus haut... Le souvenir (27 décembre) de ma baignade en Antarctique!
    Nous étions sur une île volcanique, grâce à quelques coups de pelle on nous a creusé une mini-piscine dans le sable.. L'eau est rapidement montée, très chaude... Quelques fous ont osé tenter l'expérience (4 Anglais et moi)... mais, alors... Dehors, il fait glagla. Il y a du vent, qui laisse croire qu'il fait encore bien plus glagla. Nous devons retirer (sous le vent) les gants, les sous-gants... les bottes, les 2 ou 3 paires de chaussettes polaires... Les collants thermiques, le pantalon thermique. Le bonnet, l'écharpe... Le manteau (faut mieux hein..), la veste polaire, la 2ème veste polaire, les pulls... Y'a tout ça à enlever:


    On finit par y arriver (non sans mal) et à entrer (enfin, nous précipiter même, parce qu'en petite tenue sous le vent antarctique, faut être un peu malade quand même...) dans notre mini-piscine super chaude (ouaiiiiis!). Pour dire à quel point on avait froid avant d'entrer, lorsque j'ai mis mes mains dans l'eau, elles étaient tellement gelées (à en être à la fois insensibles et douloureuses) que j'ai dû les ressortir car j'avais l'impression qu'elles étaient en feu au contact de l'eau chaude (mais alors c'était insupportable). Bref, une fois dans notre mini-piscine, on était très bien, on avait bien chaud, et on ne tenait plus trop à en sortir à vrai dire...
    Oui mais voilà, derrière nous y'avait la mer (qui elle était loin d'être chaude...), et elle montait, et elle a fini par entrer dans notre piscine. Du coup, on a bien dû se décider à sortir...
    Lors du briefing, on nous avait dit qu'il n'y aurait pas de problèmes, qu'on nous attendrait avec des serviettes dès notre sortie et qu'on nous aiderait, qu'ensuite on nous ramènerait aussitôt au bateau pour pas prendre froid... Ben oui mais en fait y'avait plus personne (du moins pas les guides)... Heureusement certains voyageurs ont eu pitié et sont venus à la rescousse... (pour voir la tête que je fais en sortant de l'eau, faudra attendre la mise en ligne des photos... ). Bref, il fallait se sécher un peu à l'aide des serviettes, retirer les vêtements mouillés, essayer de renfiler les vêtements qu'on avait déjà eu du mal à retirer et qui était enroulés par terre (fallait donc commencer par les dérouler), quand dehors il gèle, qu'en plus le vent glacial vous fait tituber pendant que vous essayez de contrôler vos doigts pour qu'ils fassent ce que vous leur dites, tout en essayant de rester debout, c'est pas gagné hein... Bon évidemment entre-temps on grelotte à mort, ça aide pas non plus. Bref, ensuite il faut essayer de renfiler les vêtements, qui eux préfèrent rester collés aux chevilles ou aux poignets, d'autant qu'on n'est pas complètement secs et qu'on a des gros grains de sable noir collés sous les pieds et le long des mollets... D'ailleurs enfiler les vêtements ça fait mal avec le froid, le vent, le sable...
    Bref, une expérience intéressante. J'étais bien décidée à me baigner en Antarctique (avouez que c'est pas une occasion qu'on rencontre souvent), j'avais sélectionné un maillot de bain rien que pour l'occasion, malheureusement il était dans la valise, dès mon arrivée à Ushuaia j'ai donc entrepris d'en trouver un, mais finalement j'ai dû me rabattre sur une tenue d'intérieur en me disant que ça devrait faire l'affaire (de toute façon, j'étais bien décidée à me baigner en Antarctique et rien n'aurait pu m'arrêter! ). Enfin, vous l'aurez compris, un bain en Antarctique, ça se mérite, ceci dit si j'en avais à nouveau l'occasion, je le referais probablement.



    Petite leçon de différenciation manchotesque pour ceux qui trouveraient que les trois espèces de manchots que j'ai croisées se ressemblent :



    1: Manchot à jugulaire - 2: Manchot Papou - 3: Manchot Adélie.


    M'enfin dans tous les cas, c'est trop mimi...

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Mars 2006 à 14:26
    Au moins,
    t'es propre après être sortie de l'eau ! Euh, en fait pas trop, vu tout le sable restant sur tes jambes comme tu dis. :-) Pas très efficaces leurs bains, là-bas. :-D
    2
    Mardi 7 Mars 2006 à 22:20
    Ben..
    Ceci dit le but c'était pas de prendre une douche, pour ça on avait les cabines dans le bateau :-D
    3
    Mercredi 8 Mars 2006 à 01:25
    Je sais bien,
    je sais bien. C'était juste une boutade de ma part... :-/ Désolé... Je sors..... :-)
    4
    Dimanche 19 Mars 2006 à 01:51
    aglagla
    "De là haut je vois ma maisoooooon" (c'est ce à quoi je pense que pense le manchot Adélie). Ca devait pas être évident pour entretenir ta chevelure ma pauvre :p...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :